Bienvenue à toutes et tous



L’équipe de la région Transjurane vous souhaite la bienvenue sur le site d’Unia, le syndicat interprofessionnel ouvert à l’ensemble des salariés et salariées de ce pays.

Ensemble, nous nous battons pour de meilleures conventions collectives de travail, des salaires plus élevés, de meilleures conditions de travail, une protection accrue de la santé et de la sécurité au travail et davantage de droits dans le cadre de la vie professionnelle.

Nous vous offrons une protection et un soutien directs lors de conflits de travail, en cas de chômage, pour votre perfectionnement professionnel et plus généralement dans la vie quotidienne.

Unia est une organisation forte et démocratique, où chacune et chacun peut exprimer son opinion. Les membres d'Unia prennent eux-mêmes leur destin en main.

Rejoignez Unia! Invitez vos collègues à se joindre à notre syndicat! Un syndicat fort est la meilleure réponse pour garantir vos droits au travail et les développer davantage.


Eric Rufi, président Unia Transjurane

Émilie Moeschler, secrétaire régionale Unia Transjurane

Manifestation pour une Suisse ouverte et solidaire, le 1er mars 2014, à 14h30, Place Fédérale à Berne

Cher-e-s militant-e-s, Cher-e-s collègues,
Suite à l'acceptation de l'initiative de l'UDC "contre l'immigration de masse", nous ne savons pas encore exactement de quelle manière elle sera concrétisée. Ce qui reste sûr, c'est que nous sommes, Syndicat Unia, une organisation qui se bat pour les droits de tous les travailleurs et travailleuses, indépendamment du statut, indépendamment du passeport.
Les mois, années à venir seront difficiles et je tiens ici à adresser un message de solidarité aux personnes qui sont touchées directement par ce vote. Nous sommes à disposition pour toutes questions, besoin d'échange suite à cette décision de réintroduire des contingents de travailleurs et travailleuses.
Le Syndicat Unia a lancé la campagne pour un salaire minimum à Fr. 4'000.-! Ce salaire minimum est d'une importance cruciale pour protéger les salaires et mettre une limite claire: "en-dessous de 4'000.- de salaire, ce n'est pas acceptable! "
Je vous invite à vous engager toutes et tous d'une manière ou d'une autre dans cette campagne pour que le 18 mai, nous donnions un signal clair pour plus de protection des travailleurs et travailleuses et contre la précarité!
Émilie Moeschler, secrétaire régionale


 Dans ce contexte, l'Alliance pour une Suisse ouverte et solidaire dont Unia fait partie appelle à une manifestation, le samedi 1er mars 2014, à 14h30, à la Place Fédérale, Berne. Les frais de déplacement en train seront remboursés aux membres par la région Unia Transjurane.


Nous voulons :

  • Être solidaires avec tous les êtres humains indépendamment de leur passeport

  • Résister à toute érosion additionnelle des droits des migrant-e-s

  • Prévenir avec tous nos moyens la réintroduction du statut indigne de saisonniers

  • De bonnes relations régulées avec l’Union européenne qui préviennent entre autre une discrimination des Suisses émigrés au sein des Etats membres de l’UE

  • Atteindre un développement économique mesuré, la conservation d’un environnement vivable et la protection des salaires et des conditions de travail par des mesures de la politique intérieure

  • Lutter contre l’initiative Ecopop qui est encore plus radicale dans ces demandes et qui sera mise en votation prochainement

Alliance pour une Suisse ouverte et solidaire
www.offen-und-solidarisch.ch

Nouveaux horaires 1er février 2014

Fichier Langue Description Taille
Unia_Transjurane_nouvel_horaire_2014_site.pdf F Nouveaux horaires à partir du 1er février 2014 113 KB